Le projet GPS « mammites en tarissement »

Gepubliceerd op dinsdag 25 maart 2014 tot 10:55

Le projet GPS « mammites en tarissement »

Le projet GPS « mammites en tarissement » sera lancé en mai 2014. Son but : soutenir une utilisation raisonnée des antibiotiques. Plus d’efficacité et donc, plus de résultats et moins de pertes.

Contexte

Les mammites, ce fléau d’origine multifactorielle et pouvant être causées par de nombreuses bactéries différentes, restent le problème majeur en élevage laitier. Ce qui en fait la première cause d’utilisation des antibiotiques et de pertes économiques pour ce type d’élevage. En Wallonie, la base de données mammites de l’OSaM révèle que le taux de mammite annuel estimé est en moyenne de 55% (une vache a 55 % de risque de faire une mammite au cours d’une même année).

Certaines règles d’hygiène sont nécessaires afin de prévenir l’apparition de mammites lors de la traite (prétrempage des trayons, utilisation de lingettes individuelles,…), après la traite (garder les vaches debout,…) et au niveau général (hygiène des locaux et de la machine à traire). Il est important de réaliser de bons gestes techniques pour limiter les contaminations entre les animaux.

Le tarissement est une période de choix pour le traitement de la mammite. Cette pratique a pour but de guérir les infections acquises durant la lactation et de prévenir celles qui pourraient survenir durant le tarissement et après le vêlage. En effet, il est intéressant de noter que plus de 60% des mammites cliniques déclarées dans les 2 semaines suivant le vêlage ont pour origine un germe déjà présent dans la période sèche (voir graphique).

Lire la suite de l'infomail ARSIA, disponible en cliquant ici

Tags

Meest gelezen artikels

 

 
 
Categorieën