Comment prévenir les mammites

Published on Monday 12 November 2012 at 2pm

Pour éviter l'apparition de mammites, l'hygiène (prétrempage des trayons, utilisation de lingettes individuelles,... lors de la traite des animaux est indispensable. La traite doit également être réalisée avec de bons gestes techniques pour limiter les contaminations entre les animaux. L'hygiène dans les locaux (salle de traite, aire de couchage des animaux,...) doit aussi être maintenue, aussi bien qu'un bon entretien de la machine à traire.

La prévention des mammites est possible en suivant quelques pratiques simples dont le but est de diminuer le taux de nouvelles infections et la durée des infections existantes.

Hygiène de traite: Les mamelles doivent être propres et sèches avant la traite. Si le lait est filtré, la présence de particules solides sur le filtre indique l'insuffisance de nettoyage des mamelles avant la traite, ou le manque d'hygiène lors de l'attachement et le détachement des unités de traite.

Le bon fonctionnement de la machine à traire: Le niveau de vide dans l'unité de traite doit être de 38-42 kPa en ligne basse, 46-50 kPa en ligne haute et doit fluctuer le moins possible (<2kPa). Les fluctuations sont réduites lorsque l'unité de traite ne "siffle" pas (le "sifflement" indique une entrée d'air) et lorsque la valve d'admission du vide est fermée avant de détacher l'unité de traite du pis. Le fonctionnement du régulateur et de l'indicateur de vide doit être vérifié régulièrement.

Le renouvellement des manchons trayeurs est indispensable pour limiter le risque de transmission de pathogènes. Calculer votre fréquence de renouvellement ici : Renouvellement des manchons trayeurs

Qualité des trayons : Vos trayons sont des indicateurs de la qualité de votre traite, grâce à cet outil, vous pouvez vérifier si vos trayons sont en bonne santé Outil lésion de trayon

Trempage des mamelles: Lorsque les mamelles sont trempées (ou aspergées) avec un léger désinfectant, le taux de nouvelles infections peut être réduit de plus de 50%. Le trempage des mamelles est efficace contre les deux organismes les plus contagieux: le Staph. aureus et le Strep. agalactiae. Le trempage des mamelles empêche de nouvelles infections de se produire mais ne modifie pas les infections existantes. Ceci explique pourquoi, à court terme, beaucoup de producteurs ne voient pas l'effet positif du trempage. Pour obtenir un déclin rapide du niveau d'infection dans un élevage, il est nécessaire d'éliminer les vaches infectées (Figure 1).

Traitement des quartiers au tarissement: Après la dernière traite d'une lactation, l'infusion dans chaque quartier d'un antibiotique dont l'action est de longue durée, permet de réduire l'incidence de nouvelles infections pendant la période de tarissement. De plus, le traitement des mammites subcliniques est plus efficace au tarissement que pendant la lactation.

Traitement immédiat et adéquat de toutes les mammites cliniques: Le choix du traitement de ces mammites doit être laissé au vétérinaire et la vache doit être mise à part des autres pour éviter la propagation de la maladie.

Réforme des vaches qui ont des mammites chroniques: Cette sélection, quoique parfois difficile à faire, est efficace car les recherches ont démontré que souvent pas plus de 6 à 8% des vaches d'un élevage sont responsables de 40 à 50% des mammites cliniques qui s'y produisent.

Une bonne nutrition pour maintenir la capacité naturelle à combattre les infections: Les carence en sélénium et en vitamine E ont été associées avec une augmentation du nombre de mammites.

Autres bonnes pratiques: D'autres pratiques simples sont efficaces pour réduire la transmission des mammites:

  • Alimenter les vaches tout de suite après la traite pour qu'elles restent debout (au lieu de se coucher)
  • Traire les vaches infectées les dernières

Tags

Most Read Articles

 

 
 
Categories