Peut-on tarir les animaux sans antibiotiques?

Erschienen am Donnerstag 27 Dezember 2012 um 21:02

Points forts :

  • Il est possible de tarir sans antibiotiques
  • Les antibiotiques ne sont pas utilisés à tort au tarissement
  • Les bovins consomment relativement peu d'antibiotiques en moyenne

Dans un monde globalisé, avec un transit des denrées alimentaires rapide et à longue distance, notre société s'est parée d'exigences toujours plus grandes en matière de qualité des aliments. Ce faisant, nous avons désormais un système qui détecte systématiquement les concentrations nocives d'antibiotiques dans les aliments (lait, viandes, oeufs etc...).Depuis quelques années, un nouveau défi a émergé, celui de la résistance des bactéries aux antibiotiques.

On manque encore cruellement de recul sur le risque de transmission animal-homme, ou homme-animal d'une bactérie résistante. En revanche, il est claire que les bactéries communiquant abondamment entre elles, le transit des gènes de résistance est un risque inacceptable. La consommation des antibiotiques en médecine vétérinaire est actuellement examinée, et l'espèce bovine n'est pas vraiment la plus concernée (clic : Voir article Antibiotiques)

En spéculation laitère, 50% de l'utilisation des antibiotiques se fait au travers du traitement systématique au tarissement.Il convient donc d'envisager des stratégies pour limiter l'utilisation non nécessaire ou abusive des antibiotiques.

Pourquoi des antibiotiques au tarissement : Parce que c'est la seule période hors production, sans livraison de denrées alimentaires où il est possible d'administrer des traitements de longue durée, avec une meilleure efficacité qu'en lactation. En général le taux de guérison de la mamelle au tarissement est de 73%, alors qu'il est de 53% en lactation (Chiffres du projet LAECEA ULg-AWE, Région Wallonne). Cette guérison permet de livrer un lait peu riche en cellules somatiques, exempt d'inflammation liée à la mammite chronique. Ce traitement a permis de diminuer drastiquement les concentrations cellulaires dans le lait au niveau national qui étaient témoins d'une infection de la mamelle. En outre ce traitement prévient les nouvelles infections au cours du tarissement et à l'approche du vêlage.

Peut-on se passer des antibitioques au tarissement : Cela dépend de la ferme! Depuis 20 ans, les pratiques de traites et d'elevage se sont drastiquement améliorées, comme la génétique des animaux, ainsi que les logements pour bovins. Cette amélioration zootechnique a permis de voir émerger des fermes de très haut niveau sanitaire, ayant des concentration cellulaires <200.000 cellules/ml toute l'année. Ce qui signifie que plus de 50% de leurs animaux arrivent sains au tarissement. Si les conditions de logement, d'hygiène et d'alimentation au tarissement sont aussi bien contrôlées en lactation qu'au tarissement, ces fermes peuvent prétendre au tarissement sélectif.

Tarissement sélectif, quelques règles essentielles :

  1. Ce n'est pas destiné à tout le monde. Il faut au moins avoir un taux cellulaire moyen sur l'année <200.000 cellules/ml
  2. Ce n'est pas destiné à tout les animaux du troupeau. Il faut un animal <100.000 cellules/ml au tarissement et négatif au California Mastitis Test sur les 4 quartiers (clic : voir le CMT en image)
  3. Il faut administrer un obturateur interne ou externe de trayon (Un bouchon interne ou un fil protecteur durable externe)

Dans ces 3 conditions, vous obtiendrez le meilleur rapport risque/bénéfice en diminuant votre consommation d'antibiotiques.

Tags

Meis gelesen

 

 
 
Kategorien