Rapport de l'OSAM

Publié le lundi 17 juin 2013 à 10h27

La mammite demeure à l’heure actuelle la première source de réduction des marges économiques en exploitation bovine laitière (Hoogeveen, 2009). Cette pathologie s’exprime de manière différente au niveau physiopathologique. On considère 2 expressions cliniques différentes, une forme subclinique, mise en évidence par une élévation de la concentration en cellules somatiques individuelle du lait (CCSI); et une forme clinique se caractérisant par plusieurs type de symptôme. Le rapport de l'OSaM met en lumière les différentes sources d'informations relative à la mammite en Wallonie.

Tags

Articles les plus lus

 

 
 
Catégories