Mammites contagieuses, un quart des vaches réformées!

Publié le vendredi 12 septembre 2014 à 16h31

Daniel Hick a fait le choix de réformer un quart de ses vaches pour solutionner un problème de hausse chronique du taux cellulaire. Une situation qui s’explique par une identification tardive de l’origine du problème. Cette expérience a convaincu l’éleveur de l’intérêt d’une approche préventive comme le suivi de la santé mammaire proposé par l’AWE asbl et ses partenaires de l’Observatoire de la Santé Mammaire (OSaM). Pour consulter l'article complet, cliquez ici

Tags

Articles les plus lus

 

 
 
Catégories